Lectures

Réveillés les premiers

Bonjour à tous !

Un article un peu en retard mais pour ma défense :

1. On est encore samedi ;

2. Internet ne marchait pas (alors qu’on me l’a installé mercredi…) ;

3 De toute façon personne n’a lu l’article d’avant donc personne ne savait que je devais publier samedi… On cherche du positif où l’on peut…

Mais, passons. Je voulais vous parler aujourd’hui d’un petit album nommé Réveillés les premiers, écrit et illustré par Komako Sakaï et publié à l’Ecole des Loisirs.

Le résumé est le suivant :

Quel bonheur d’être réveillée avant tout le monde ! Ce matin-là, quand petite Anna ouvre un oeil, tout est noir alentour. Seul le chat Shiro s’étire déjà sur ses pattes. C’est le moment rêvé pour faire ce qu’on aime en toute liberté.
Descendre sans faire de bruit, chiper des cerises et du lait en cachette, regarder la lune, piquer la poupée de sa grande soeur, et puis sa boîte à musique, et encore ses crayons de couleur… sans reproche et sans peur. Mais comme tout ce travail est bien fatigant, il est doux, quand tout s’éveille enfin, d’aller… se rendormir !

Pour les petits, je trouve que les albums asiatiques sont souvent bien fait. Evidemment, il y a du tri à faire, comme partout, mais j’ai trouvé quelques petits trésors tant dans le texte que dans les dessins (par exemple Grande Fille, Un amour de ballon, Première neige… dont je vous parlerais à l’occasion).

Pour ne rien vous cacher, ma première découverte a été mitigée : je n’aimais pas spécialement l’effet provoqué par le mélange des techniques (fusain et peinture) qui créaient un effet un peu trop « brouillé ») et je n’aimais pas non plus la mise en page avec les illustrations à part dans des cadres et le texte en dessous. Je préfère quand le mélange de ses deux éléments clés de l’album est plus fluide et harmonieux.

IMG_20180105_005520

Oui mais voilà… Une fois passée la gêne initiale, j’ai fini par tomber sous le charme des magnifiques dessins tout doux et délicats, aux couleurs de la nuit…

En particulier celui-ci :

IMG_20180105_005600

Et comme il ne m’en faut parfois pas beaucoup, je suis tombée amoureuse de cet album sans m’en apercevoir (en même temps vous deviez vous douter de la chute : je ne vous le présenterais pas sinon…) comme la petite fille de l’histoire qui se rend compte que « Le jour s’était levé sans qu’elle s’en aperçoive. »

Donc je vous recommande cette histoire, si vous avez l’occasion de la rencontrer, et je tire encore une fois mon chapeau à ses auteurs qui savent si bien retranscrire les petites aventures de la vie quotidienne que l’on oublie parfois quand on est grand.

Se lever la nuit, quand on n’y voir encore qu’à moitié, avoir un peu peur parce que l’on ne reconnait pas tout ce que l’on connait pourtant par coeur, être heureux d’être seule avec soi (et en même temps pas toute seule non plus), profiter de ses moments volés que l’on n’a pas prévu mais qui sont précieux, découvrir, jouer et finalement, dormir.

Est-ce que ce n’est pas cela finalement la poésie : nous faire voir comme le monde qui nous entoure est beau, quand on prend le temps de l’explorer ?

9782211222464

Si vous voulez aller voir ailleurs (si j’y suis 🙂 ) : d’autres présentations de ce même album par

Ricochet,

les mots de la fin 

Un bout de ma bib

Voilà,  je pense qu’elles seraient très contentes que vous passiez chez elles aussi. Il y en a sûrement d’autres, je vous fais confiance pour les dénicher et garder leur adresse en mémoire.

N’hésitez pas à avoir l’immense honneur de laisser le tout premier commentaire de ce blog, ça me ferait très plaisir, ou bien à aller voir les autres articles !

Quand à moi, fini les explorations, je vais me coucher, je vous souhaite une bonne nuit et j’espère vous recroiser à l’occasion.

 

La Petite Rien-du-Tout

2 commentaires sur “Réveillés les premiers

    1. Mon tout premier commentaire ! Pile au moment où j’essayais de rassembler ma motivation pour mettre au propre un nouvel article, tu n’aurais pas pu mieux tomber. Donc voilà, merci beaucoup d’avoir pris le temps de lire et de laisser un petit mot.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s