Lectures

Dans les poches d’Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres…

Bonjour tout le monde,

Puisque je vous publie tout en même temps, profitons-en pour faire une thématique commune. Et dans un élan fou d’originalité, voilà donc deux articles sur les contes de fées. 

J’en parlais l’autre jour avec ma collègue de CE1 et elle me disait que les élèves connaissent de moins en moins les contes de fées… C’est vrai que l’on trouve de plus en plus des contes détournés et de moins en moins les versions originales. Donc l’article d’aujourd’hui vous offre l’occasion de tester votre connaissance du sujet.

Le petit album de la semaine est un album de devinettes… D’où la petite devinette de la semaine (enfin, semi-devinette parce que le titre est écrit en dessous) de la photo d’introduction dont voici la solution :

IMG_20180203_184006

Comme vous pouvez le voir, il s’agit du livre Dans les poches d’Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres d’Isabelle Simler des Editions courtes et longues (j’adore ce nom!) dont voici le résumé :

Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres… 
Nous connaissons leurs aventures. 
Mais une question se pose : que cachent nos personnages préférés au fond de leurs poches ? Isabelle Simler s’est amusée à toutes 
les vider. Saurez-vous retrouver à qui elles appartiennent ?

Préparez-vous à découvrir quelques-unes des plus belles histoires 
au monde sous un nouveau jour…

Le principe est simple : sur chaque double-page est présenté le contenu des poches d’un héros ou d’un méchant d’un conte qui peut être moderne ou ancien. Premier travail pour les plus jeunes, faire correspondre le texte et le dessin… Un imagier à reconstituer en somme. Deuxième travail : retrouver le propriétaire des objets. Certaines pages sont plus faciles que d’autres mais rassurez-vous, il y a les réponses à la fin…

Comme une image vaut mille mots, voici quelques pages choisis… J’attends vos propositions dans les commentaires, réponses la semaine prochaine !

IMG_20180203_184221Pour le 1 on commence doucement… C’est facile !

IMG_20180203_184510

Le 2 est moins connu mais ça devrait aller. Je remets le texte qui n’est pas très lisible : un pipeau en roseau, deux plumes d’oiseau, un appeau de canard, une babine de chat, la guimbarde de grand-père, une cartouche de fusil de chasse, une corde avec son nœud coulant, un bout de la queue du loup et un air de musique).

IMG_20180203_184423

Numéro 3, ça se complique !

img_20180203_184535.jpg

4, retour aux classiques

IMG_20180203_184629

et enfin 5, un peu de modernité !

Voilà, tentez votre chance !

D’une manière générale, je trouve que les objets sont bien choisis et que la composition des pages est très harmonieuse. Plein de petits détails et d’objets choisis rendent le tout très poétiques. Et puis les dessins sont simples mais beaux, ce qui n’enlève rien à ce petit livre à picorer ou lire d’une traite sans modération. Voilà, je n’ai pas grand-chose à ajouter, si ce n’est que c’est vraiment très sympa comme petit jeu, même pour les grands ! Spéciale dédicace aux pages d’ouverture et de fermeture qui reprennent tous les objets de l’album…

IMG_20180203_184100IMG_20180203_184646

Voilà, sur ce, bonne soirée, semaine, etc… On se retrouve incessamment sous peu pour le dessin de la semaine,

La Petite Rien-du-Tout

PS : moi dans mes poches j’ai mes clés, mon téléphone, des crayons à papier, un stylo-plume, une gomme, mon téléphone, un feutre pour tableau, des pièces de monnaie, des élastiques (pas forcément à moi), des bouts de papier divers… Et vous ?

PPS : N’hésitez pas à aller visiter les poches de Vivre Livre, Questions de classe, ou encore Keskonlit.

Publicités

5 commentaires sur “Dans les poches d’Alice, Pinocchio, Cendrillon et les autres…

    1. Pour le conte, je ne sais pas…
      Il était une fois un collectionneur de papier. En fait, non, ce n’était pas tant un collectionneur de papier qu’un collectionneur d’histoires et de mots. Chaque fois qu’il voyait un petit papier, il ne pouvait pas s’empêcher de le ramasser et d’essayer de trouver son histoire… Et puis finalement, il se mit à collectionner les objets et ses poches se mirent à gonfler, gonfler : des papiers, plein de petits papiers, une pièce toute simple qui avait acheté tant de choses malgré sa petitesse qu’elle était toute usée, des gants qu’il ne mettait jamais parce qu’ils n’étaient pas à lui… Dans chaque objet, le collectionneur d’histoire voyait une histoire… Simplement, pour préserver ses poches, il finit par collectionner les histoires directement grâce à un autre objet. Et le collectionneur d’histoire devint le plus grand bibliothécaire du monde.
      (je te laisse trouver pour les chewing-gums)
      Une idée pour les personnages des pages ?

      J'aime

    1. C’est chouette de savoir que cet album a plu chez vous aussi chez vous ! Comment ? Il est possible de n’avoir rien dans les poches ? Je crois qu’il m’est physiquement impossible de finir la journée sans avoir rien mis dans mes poches…

      J'aime

      1. Haha j’ai horreur d’avoir les poches pleine! J’aime être libre comme l’air, même mon sac est loin d’être celui d’un sac féminin… En même temps avec 3 canailles le sac à dos est bien plus pratique pour y glisser gourde, snack et livres!

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s